L'association

Le Patrimoine de Fécamp

Fécamp aujourd'hui

Fécamp demain

Mieux connaître d'où on vient pour savoir où on va



Communication sur un projet de Maison de la Littérature


Mesdames, Messieurs, chers Amis,

Vous avez tous en mémoire l’exposition organisée par notre association à la Villa Vincelli au cours de l’été 1999 intitulée « 100 ans de littérature à Fécamp et en Pays de Caux ».
Cette exposition réalisée dans un cadre approprié, superbe, mais aujourd’hui fermé, comprenait des panneaux explicatifs et puis des vitrines par thèmes et par auteurs avec des documents originaux ou des éditions anciennes, des photographies, des objets particuliers comme le buste d’Alphonse Karr prêté par l’office du tourisme d’Etretat ; et aussi, souvenez-vous, des tentures confectionnées spécialement pour l’exposition avec le nom de tous nos auteurs, du comptoir de vente de livres tenu pendant tout l’été, des conférences organisées au cours de cette même période sur les mêmes thèmes.
L’exposition consistait en une vitrine pour chacun des auteurs, sur Guy de Maupassant, Jean Lorrain, Léo de Kerville, Gaston Demongé, André Gide, Alexandre Dumas, Chardine, Geneviève Duhamelet, Maurice Leblanc, Georges Normandy et bien d’autres ; les vitrines par thèmes portaient sur l’École de Fécamp, les journaux et revues, spécialement sur la Feuille en Quatre, sur la poésie, sur la Littérature et le Mer, la littérature patoisante, la littérature décadente de la fin du 19e.
Comme vous le voyez, avec les souvenirs et la curiosité, avec les recherches en bibliothèques ou en archives, nous pouvions et aujourd’hui nous pouvons encore lister de nombreux écrits de toutes sortes et de nombreux auteurs pour à nouveau les mettre en valeur.
L’exposition a été l’occasion pour nous de prouver nos capacités en organisation, mais aussi de nous rapprocher de nombreux services publics ou privés – je veux parler des services de la Ville de Fécamp, des services du Patrimoine, de la Bibliothèque municipale, des services techniques, de l’office du tourisme d’Etretat, de l’association des amis du Vieux Saint-Valéry avec la Maison Henri IV, des familles des auteurs qui ont toutes répondu avec confiance et gentillesse.

Depuis lors, l’idée nous poursuit à plusieurs d’entre nous, de renouveler l’intérêt pour la littérature locale, de compléter le travail réalisé, de pérenniser l’exposition.

Entre temps, les travaux continuent ailleurs menés par l’association des amis de Flaubert et Maupassant, aussi par l’association des amis de Jean Lorrain et par bien d’autres.

Un quadrillage existe déjà dans le domaine de la littérature régionale : une maison des écrivains existe à Saint-Malo, une autre à Paris 67 boulevard de Montmorency, une en Vendée à Saint Gilles Croix de Vie.
Une route historique des maisons d’écrivains existe entre la Normandie et l’Ile-de-France, de Etretat à Fontainebleau ; en Picardie, il y a treize maisons d’écrivains ; il existe une fédération des maisons d’écrivains et du patrimoine littéraire.
Une forte demande existe dans notre département avec le musée Victor Hugo à Villequier et le musée Flaubert à Rouen, le Havre expose Bernardin de Saint-Pierre ; la demande pourrait très bien être complétée par une nouvelle structure dans le pays de Caux à Fécamp par exemple, région très marquée par la présence de Guy de Maupassant et de Jean Lorrain.

Certes Maupassant ne serait pas né à Fécamp, mais plutôt près de Dieppe, vous vous souvenez de ce « duel épistolaire » entre Lucien Dufils et les Amis du Vieux Dieppe.

En fait Fécamp a beaucoup trop d’atouts pour ne pas s’intéresser à la question ; nous pourrions développer ici un long argumentaire ; mais en réalité nous ne souhaitons par cette initiative que diffuser et transmettre un souhait plutôt général, semble-t-il, de renouveler l’intérêt pour la littérature et un autre souhait de concrétiser cet intérêt par une structure pérenne.

Nous sommes conscients que pour se lancer dans l’idée d’une structure de musée, il faut tout d’abord que le musée de la Pêche fonctionne ; il faut ensuite trouver un site, un lieu d’accueil répondant à de nombreux critères en termes de fonctionnement, de sécurité, d’accessibilité, etc. … il faut enfin monter un budget ce qui n’est pas le plus facile par les temps qui courent ; par contre, au niveau du fonctionnement, nous sommes là pour le faire et sans prétention, je crois que nous en sommes capables, l’exposition de 1999 et toutes les autres qui ont suivies en étant, semble-t-il, une preuve suffisante.

Et alors :


La question est ainsi posée ; elle est donc grande ouverte.

Nous nous positionnons ouvertement sur le sujet.

Nous sommes à l’écoute de tous pour cela, à commencer par nos sociétaires.

Et alors dans l’attente d’une réponse quelconque, dans l’attente d’une avancée possible, dans l’attente de jours meilleurs, votre conseil d’administration envisage de créer dès à présent, en complément de notre site internet existant,  un forum d’apport de données et de discussion sur la littérature régionale ; la mise en œuvre se fera par Sébastien Roncin et par moi-même, ainsi que sans doute par nos responsables de l’informatique ; vous serez informés prochainement de la mise en ligne ; nous serons alimentés d’une part par les archives conservées de l’exposition ainsi que toutes celles de l’association, d’autre part par la Bibliothèque Municipale de Fécamp qui devrait pouvoir nous aider ; enfin par vous tous qui êtes motivés par le sujet et qui avez donc votre « mot à dire ».
Alors merci de votre écoute.
Et merci à l’avance de votre contribution.

                                        Yves Dubois Fresney