L'association

Le Patrimoine de Fécamp

Fécamp aujourd'hui

Fécamp demain

Compte rendu de la sortie du dimanche 5 août 2007

 

ANGERVILLE LA MARTEL

 

Cette charmante commune justifiait à elle seule le programme d'un après-midi.

Nous nous sommes retrouvés à plus de 70 personnes au départ du parking de la Mâture, pour être accueillis par M. et Mme DECULTOT, membres de l'Association qui nous ont fait l'honneur de leur demeure qui présente un exemple de restauration dans l'esprit de l'architecture cauchoise : pierres, briques et silex, aménagée dans un ancien bâtiment agricole.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

M. VASSET, maire de la commune qui a tenu à nous accueillir devant l'église Saint-Martin, nous a donné une image de son village avec ensuite une visite de l'église Saint-Martin.

« Agrandie au 16ème siècle, flèche du clocher en 1772, reconstruite après la foudre, à nouveau foudroyée en 1837, restauration à l'identique.

Statuaire importante : St Martin (témoin du partage de son manteau) St Guillaume, St Nicolas, St Georges (terrassant le Dragon), N. Dame du Bon Secours, St Lubin, Ecce Homo, St Sébastien, St Jean Baptiste, St Pierre...

Vitraux : très beaux verres du 16ème, réemployés dans les fenêtres latérales du choeur, en 1934, par l'Abbé Maurice. Oeuvre du maître verrier R. Houille. Certains vitraux ont été offerts par la famille Gouel, apparentée à Pierre Gouel, Chapelain de la Chapelle d'Epreville en 1502. »

Pour poursuivre cette très intéressante découverte d'un fief du Pays de Caux, nous sommes allés au Manoir de Daubeuf (15e siècle) où nous avons bénéficié d'une présentation du site par M. et Mme DUMESNIL GAILLARD.

« Reconstruit sur des bases beaucoup plus anciennes, plusieurs fois remanié. Il allie tous les matériaux de construction cauchois : silex taillés au premier niveau, pans de bois à l'étage, chaînage en brique, arc de porte en grès.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Le Château : l'ancien château édifié sur une motte, pourvu de tourelle, d'un pont-levis, de douves, existe encore en 1602. Sa reconstruction a lieu quelques années plus tard par Charles d'Estandard selon un plan en « H ». Il ne reste aujourd'hui qu'une seule aile de brique cantonnée de deux pavillons et deux autres pavillons élégants. La grille (18è) refaite sous la Restauration, ouvrait sans doute sur la Cour d'Honneur. »

Cette sortie très agréable sous un chaud soleil, ce qui mérite d'être souligné en cet été 2007, s'est terminée dans la charmante propriété de M. et Mme de JUVIGNY (adhérents de notre Association). Belle construction récente dans le souci de l'inspiration de la construction cauchoise, sous les pommiers, au bord d'un plan d'eau et au pied d'une butte féodale, nous avons apprécié un délicieux goûter préparé par Nicolle LAGARDE, avec un cidre de la propriété qui mérite le label « véritable cidre de Normandie ».

 

 
(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Bravo aux organisateurs, Annick CARPENTIER et Louis LAGARDE !

Jean-Claude Omont