L'association

Le Patrimoine de Fécamp

Fécamp aujourd'hui

Fécamp demain

ASSEMBLEE GENERALE

dimanche 18 mars 2018

   
L'Assemblée Générale annuelle s'est tenue dans les locaux du nouveau musée de Fécamp, en présence des élus :
Mme Marie-Agnès Poussier-Winsback maire, Mr Pierre Aubry premier adjoint.
L'ordre du jour était le suivant :
  • Mot du Président
  • Compte rendu moral 2017
  • Rapport financier 2017
  • Budget prévisionnel 2018

Le mot du  du Président

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous propose d'ouvrir cette Assemblée Générale dans un nouveau cadre qui nous est agréable.

Nous avons déjà écrit le bien que nous pensions de ce nouveau Musée. Le lieu est accueillant et confortable, l'accueil du personnel est remarquable.

Je tiens d'abord à saluer Mme le Maire et les Elus qui l'accompagnent : M. Pierre AUBRY.
Mme le Maire, l'histoire retiendra que vous avez en 3 ans, en ce qui concerne ce nouveau Musée, redressé une situation désespérante, commencée en 2002 qui devait aboutir en 2008.

Les Amis du Vieux Dieppe l'ont visité lundi dernier. Ils sont époustouflés.
Pour cette opération,  bravo et merci !

Il faut saluer la muséographie mise en place, qui correspond bien à ce que la Ville doit proposer.

Merci à Mme DESJARDINS et à toute son équipe. Un seul regret : la maison de la littérature avait sa place. Beaucoup d'exemples pourraient être cités.

Nous sommes Amis du Vieux Fécamp et du Pays de Caux, et aujourd'hui nous avons le plaisir d'avoir à nos côtés des personnes qui s'investissent dans la protection du Patrimoine :
    ⁃    M. DELECOURT, propriétaire du Grand Daubeuf est excusé,  M. BASCHET-SUEUR, régisseur est avec nous
    ⁃    M. PERIAUX, président de l'Association de l'Eglise et du patrimoine de St Martin au Buneaux
    ⁃    M. Pierre WALLON, secrétaire, vieille famille cauchoise
Ils s'investissent chacun dans leur domaine pour valoriser, entretenir un patrimoine. On ne pouvait que les rejoindre.

Nous irons leur rendre visite tous ensemble sur leur champ d'action. Ils nous diront tout à l'heure leur motivation.

Je vais m'adresser maintenant aux Membres de l'Association.

Votre Association va bien, elle fonctionne, je pense pouvoir le dire, dans la ligne droite tracée par l'esprit fondateur.

2018 sera le 80ème anniversaire du décès du fondateur. Nous irons déposer une gerbe sur sa tombe.
La ligne fondatrice, nous la respectons.

Nous avons cependant été contraints dans le temps de nous intéresser à tous les aspects de la Culture, et surtout de la protection de la nature et de l'environnement en général.

C'est ainsi que nous favorisons de nombreuses rencontres et sorties.

Pour bien défendre le Patrimoine, il faut bien en connaître sa valeur. Cela appelle un travail constant.

Annick CARPENTIER va vous faire un compte rendu d'activités, de même que JP FIQUET va vous tenir informés de la situation financière. INTERNET mérite une citation.

Les Membres de votre  Conseil travaillent. Ils se réunissent chaque mois ; ils sont présents dans tout ce que nous mettons en place. Je ne vais pas les nommer, vous les connaissez pour les rencontrer dans le cadre de nos actions de tous genres qui ne pourraient se faire sans eux.
On les applaudit.

Nos réunions mensuelles sont constructives. Elles favorisent le travail d'équipe. Elles ne sont pas qu'une chambre d'enregistrement, les échanges sont parfois vigoureux.
La personnalité de chacun doit prévaloir. Si l'Association va bien, ils en sont responsables.

Nous avons aussi la satisfaction de pouvoir dire que nous avons dans le groupe de jeunes administrateurs, hommes et femmes.
Leur participation se retrouve dans des opérations d'importance comme les journées sur la bibliothèque de l'Abbaye (photo), ou encore l'édition du dernier Bulletin.

Par contre, le Président commence à vieillir. Il devient un produit hors d'âge, pour un vieil alcool, ou un VSOP (Vieux Soldat Opéré de la Prostate)  dirons-nous. La place est chaude, il est temps de se manifester !

Je vais passer la parole à Annick CARPENTIER, puis JP FIQUET qui quitte ses fonctions de trésorier pour raisons familiales.
    ⁃    Parole à M. DELECOURT Grand Daubeuf
    ⁃    M. PERIAUX St Martin aux Buneaux
Faisons un tour d'horizon de ce qui nous préoccupe :
Si en Pays de Caux les exemples de restauration comme le Grand Daubeuf ou le clocher de l'église de St Martin aux Buneaux sont encourageants, de même que la renaissance de la Guillette à Etretat, on peut regretter l'abandon de la valleuse d'Eletot. On a affaire à un dialogue de sourds entre les services de l'Etat

-  Par contre, il faut citer Yport qui représente un exemple d'unité architecturale, constructions brique et silex. Si vous prenez de la hauteur, vous découvrirez un ensemble de toits gris ardoise du plus bel effet

Pour Fécamp, beaucoup de projets sont en cours. C'est bien, attendons !
Parmi les constatations positives :

    ⁃    Le Musée, bravo ! qui ne peut être satisfait ?
    ⁃    La voie verte, déjà appréciée
    ⁃    La restauration des façades méritent l'exemple
Puis dans le domaine des inquiétudes :

    ⁃    Notre abbaye souffre, votre courrier dit que « l'affaire est en mains » Madame le Maire. Merci de nous avoir informés. Par la même occasion il serait utile de voir l'écoulement des eaux de pluie au pied des murs
    ⁃    la Côte de la Vierge n'a plus de personnalité. En a-t-elle déjà eue ? après la « maison bleue » (permis signé en 2010 photo) aujourd'hui les immeubles. Le projet, s'il passe, ouvre la porte à bien des entorses (voir ma note)
   ⁃   La ville n'a pas de style architectural, tout s'y retrouve, résultat d'un laisser-aller de plus de 40 ans. Les maisons de pêcheurs toujours fort nombreuses étaient l'occasion, hélas !
Il est utile aussi de réfléchir dès maintenant à un projet de centre culturel et historique autour de l'Abbaye, la Maison du Patrimoine et le château des Ducs. Un projet de parking avait obtenu l'accord des Bâtiments de France et de la SNCF et annulé par Mme BREDIN.

Pendant ce temps, les bâtiments de la porterie de l'Abbaye mis en vente plusieurs fois, subissaient quelques outrages colorés.

Ce projet mérite l'étude, pour l'avenir.

Beaucoup d'éléments se présentent à nous aujourd'hui avec le Musée. FECAMP a maintenant un point d'attraction supplémentaire qui va encore se renforcer sur la mer. En y ajoutant l'histoire et la culture à l'autre bout de la ville, elle sera gagnante pour offrir des projets de séjours longue durée.

Il nous reste un projet plus terre à terre, mais nécessaire : UN LOGEMENT !

Nous avons appris en voyant l'EMAP déménager que nous aurions à en faire autant. La contrainte est bonne auxiliaire.

Voilà 5 ans que nous attendons. OUF !

Les OUBLIES du 3ème, c'est nous ! Nous attendons. Nous voyons beaucoup d'associations consœurs bien logées à l'ancien hôpital rue Dunant. Une collaboratrice de la mairie a relevé nos besoins il y a 2 ans. Nous espérons une affectation correspondante, mais le temps passe...